Administrateurs

>> Découvrez l’actualité des administrateur civil de Bercy dans notre rubrique « Administrateurs ».

>> Découvrez les dispositions du statut des administrateurs civils et les possibilités de carrières au sein d’autres corps relevant des ministères économique et financier (dossier A C 2014).

Éléments généraux

Missions :

Les administrateurs civils constituent un corps unique à vocation interministérielle relevant du Premier ministre (cf.   decret_n° 99-945_du_16_novembre_1999_version_consolidee_au_201203151 ).

L’inter ministérialité du corps permet un parcours de carrière particulièrement diversifié.

Les administrateurs civils exercent des fonction d’encadrement, de direction, d’expertise, ou de contrôle dans les administrations et les établissement publics administratifs de l’Etat. A ce titre, ils exercent, sous l’autorité des directeurs généraux et des directeurs d’administration centrale, des fonctions de conception, de mise en oeuvre et d’évaluation des politiques publiques, en assurant notamment l’encadrement et la coordination des services.

Dans les services déconcentrés et les services à compétence nationale, les administrateurs civils assistent les préfets et les directeurs et assurent les fonctions d’encadrement de services ou d’unités les composant ; dans les territoires d’Outre mer, ils assistent le représentant de l’Etat pour l’accomplissement des tâches qui lui incombent.

Les administrateurs civils constituent notamment le vivier principal des emplois de sous-directeur, chef de service des administrations centrales de l’Etat.

Concours :

recrutement parmi les anciens élèves de l’ENA :

Ils sont nommés et titularisés en qualité d’administrateur civil à compter du lendemain du dernier jour de leur scolarité à l’Ecole.

Recrutement au choix après inscription sur une liste d’aptitude :

L’inscription sur la liste d’aptitude est établie par ordre de mérite par le ministre chargé de la fonction publique sur avis d’un comité de sélection interministériel rendu après examen des titres professionnels des intéressés. L’examen des titres comprend : un examen par le comité de sélection du dossier de chaque candidat, une audition par le comité de sélection des candidats dont les mérites sont jugés satisfaisants à l’issue de cet examen. Les fonctionnaires retenus sont nommés administrateurs civils stagiaires. Ils sont titularisés à l’issue d’un cycle de perfectionnement, dont la durée, l’organisation et le fonctionnement sont fixés par les services du Premier Ministre.

Carrière et rémunération :

Leur carrière s’organise en 3 grades :

Administrateur civil (9 échelons de Indice Brut -I.B.- 528 à I.B. 966)

Administrateur civil hors classe (7 échelons de IB 801 à I.B. Hors échelle B)

Administrateur général (5 échelons + un échelon spécial HED)

( echelonnement indiciaire )

La prime de fonctions et de résultats s’applique aux administrateurs civils depuis 2010 (note_information ).

Mobilité :

Les administrateurs civils ont vocation à accomplir après deux années au moins de services effectifs dans l’administration où ils sont affectés, une période dite de mobilité statutaire au cours de laquelle, ils exercent :

-  soit des activités différentes de celles normalement dévolues aux membres du corps auquel ils appartiennent

-   soit des activités différentes de celles initialement accomplies, par changement d’administration ou par passage d’un service d’administration centrale à un service déconcentré ou d’un service déconcentré à un service d’administration centrale.

La durée de la mobilité statutaire est fixée à deux ans.