Articles pour la catégorie 'Général'

Information coronavirus : CR des audioconférences périmètre ministériel et Centrale du 13 mai 2020

Date mai 13, 2020

Vous pourrez lire ici le compte rendu de l’audio-conférence avec le secrétaire d’État Dussopt et les organisations syndicales fédérales du 13 mai 2020.

Vous pourrez lire ici le compte rendu de l’audio-conférence avec la Secrétaire générale de Bercy et les organisations syndicales de la centrale, qui s’est déroulée ce même jour.

Les deux audioconférences sont complémentaires, même s’il y a redondance de quelques informations. A trois jours post-déconfinement, on peut dire que cela ne s’est pas si mal passé que cela. En administration centrale, sur le périmètre de Bercy, l’Administration a été à la hauteur dans sa préparation du retour des agents. Les mesures de sécurité ont été correctement mises en place : gel, masques, circulations, aménagement des bureaux, consignes et information ont été bien pensées. Cela n’était pas une évidence, au vu des délais, nos collèges logisticiens méritent d’être salués. Pour l’instant, le nombre d’agents présents sur site reste limité, la reprise sera progressive, et le télétravail reste la règle pour ceux qui le peuvent, au moins jusqu’à début juin. Les transports, qui pouvaient présenter un facteur important de risque avec une congestion dés la reprise, n’ont finalement pas été surchargés. C’est donc une première étape encourageante pour un retour vers la normalité. Restent bien sûr quelques points négatifs comme l’équipement des agents en télétravail par exemple, mais la crise soudaine et violente ne permettait pas à l’administration de répondre complétement aux besoins dans les délais, reconnaissons le.

Télétravail : compte rendu du groupe de travail ministériel dédié du 7 mai 2020

Date mai 11, 2020

Vous pourrez lire ici le compte rendu de la réunion interministérielle dédiée au télétravail du 7 mai 2020 ainsi que la déclaration liminaire des fédérations UNSA CFE CGC (lire ici ). Le groupe de travail, présidé par la secrétaire générale, avait pour objectif de faire un premier bilan « à chaud » du déploiement du télétravail durant la crise sanitaire, de présenter les évolutions du décret sur le télétravail dans la fonction publique (voir ci dessous) et de discuter du projet de questionnaire destiné aux agents des MEF ayant télétravaillés durant la période de confinement. Cette expérience tout à fait particulière de télétravail qui s’est généralisée, ouvre des perspectives nouvelles et rapides à ce mode de travail, qu’il faudra bien sûr encadrer.

Télétravail : document Questions/Réponses concernant ce mode de travail en période de déconfinement

Date mai 11, 2020

Vous pourrez lire ici un document questions – réponses sur le télétravail et le déconfinement, publié par le ministère du travail. On retient principalement que depuis le 17 mars et jusqu’à nouvel ordre ,le télétravail doit être systématiquement privilégié. L’employeur, donc l’Administration, doit démontrer que votre présence sur le lieu de travail est indispensable au fonctionnement de l’activité.

information coronavirus : plusieurs décrets publiés concernant le déconfinement

Date mai 11, 2020

Le gouvernement vient de publier deux décrets lié à la crise du COVID 19, dont nous vous informons :

Le décret n° 2020-543 du 9 mai 2020 relatif au versement du « forfait mobilités durables » dans la fonction publique de l’État (lire ici) et l’arrêté d’application (lire ici). Il concerne le remboursement de tout ou partie des frais engagés au titre de leurs déplacements entre leur résidence habituelle et leur lieu de travail avec leur cycle ou cycle à pédalage assisté personnel ou en tant que conducteur ou passager en covoiturage, sous forme d’un « forfait mobilités durables ». Le texte entre en vigueur le 11 mai 2020. Ce décret prévoit les conditions et les modalités d’application du « forfait mobilités durables » aux personnels civils et militaires rémunérés par l’Etat ou par un de ses établissements publics ou par un groupement d’intérêt public dont le financement est principalement assuré par une subvention de l’État. Le nombre minimal de jours d’utilisation d’un moyen de transport éligible au versement du forfait mobilités durables  est fixé à 100 jours. Le montant annuel du « forfait mobilités durables » est fixé à 200 €.

Le décret n° 2020-545 du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire (lire ici).

information coronavirus : les guides du déconfinement

Date mai 7, 2020

Vous pourrez lire ici le guide pratique pour la reprise d’activité dans les locaux de l’administration centrale, établi par l’administration (Vous pourrez également  lire ici un flash synthétique reprenant les points saillants). Ces documents arrivent un peu tard,  à un jour ouvrable de la reprise (nous ne sommes pas sûr que tous les agents auront pu en prendre connaissance) mais ont le mérite d’exister. Souhaitant que les équipements fournis et les dispositifs adaptés soient bien tous au rendez-vous.

De plus, concernant l’attestation de transports en commun en Ile-de-France, le secrétariat général indique que, conformément aux décisions gouvernementales, pour limiter le nombre de personnes dans les transports en commun et étaler le flux de voyageurs, et maintenir la distanciation indispensable au contrôle de l’épidémie de Covid-19, la priorité est donnée aux salariés devant rejoindre leur lieu de travail. Les employeurs devront donc fournir une attestation à leurs salariés précisant, pour chacun, les horaires auxquels il doit rejoindre son lieu de travail. Le salarié devra présenter cette attestation aux agents de contrôle dans les transports. Une tolérance sera accordée le 11 mai par les pouvoirs publics, le temps de mettre en place ce justificatif. Il est recommandé aux agents de se munir de leur carte professionnelle.

 

information coronavirus : distribution des masques à Bercy à partir du 11 mai

Date mai 7, 2020

Pour votre information, les responsables de bâtiments des sites des administrations centrales de Bercy organiseront la distribution quotidienne individuelle de masques jetables validés antiprojections et filtration 95 % aux entrées de 8h00 à 10h de 3 masques/jour/ agent à partir de lundi matin 11 mai, au moins jusqu’à la fin du mois. On peut se réjouir de cette bonne nouvelle, nous ne nous attendions pas à cela. Il semble par contre que les directions à réseau n’aient pas un traitement aussi favorable.

information coronavirus : situation des agents du MEF au 7 mai 2020

Date mai 7, 2020

Veuillez trouver ci dessous le tableau chiffré, actualisé au 7 mai, récapitulant les situations dans lesquelles se trouvent les agents des MEF au regard de la crise sanitaire en cours. La situation a notablement évolué par rapport au 28 avril avec une forte progression des agents en télétravail (de 25 % à 32, 3%) , correspondant à une baisse des agents en ASA hors garde enfant (de 46,6 % à 37,4 %). Pour la Centrale (SG+DGE+DT), la situation n’évolue pas, il y a toujours près de quatre agents sur cinq en télétravail.

agents à domicile

dont quatorzaine

dont ASA garde d’enfants

dont télétravail

autres situations (agents en ASA ne pouvant télétravailler…)

présents en PCA

malades (testés ou pas)

TOTAL

105 353

256

12 608

42 835

49 654

26 399

848

132 600

79,5%

0,2%

9,5%

32,3%

37,4%

19,9%

0,6%

100 %

information coronavirus : quatre mesures d’accompagnement à la reprise d’activités des agents publics

Date mai 7, 2020

Le secrétaire d’État Olivier Dussopt annonce quatre mesures pour accompagner la reprise d’activités des agents publics et des services publics dans le cadre de la sortie du déconfinement. Ces mesures sont :

o Le décret sur le télétravail, dont nous vous avons déjà informé de la publication ;

o La mise en œuvre d’un forfait mobilité durable de 200 € par an, à partir du 11 mai, au lieu du 1er juillet (une mesurette donc) ;

o La modernisation de la plateforme Place de l’emploi Public. (nous ne percevons pas tout à fait le lien direct avec le déconfinement) ;

o La modification des modalités d’alimentation du compte épargne Temps (CET), plafonné à 70 jours au lieu de 60 dorénavant, avec une alimentation de 20 jours au lieu de 10 pour 2020. Il s’agit là sans doute de la décision la plus opérationnelle.

Vous pourrez lire ici le communiqué de presse du secrétaire d’État.

Publication d’un décret modificatif sur la mise en oeuvre du télétravail

Date mai 6, 2020

Vous pourrez lire ici le décret n° 2020-524 du 5 mai 2020 modifiant le décret n° 2016-151 du 11 février 2016 relatif aux conditions et modalités de mise en œuvre du télétravail dans la fonction publique et la magistrature. Son objet est l’adaptation des conditions et modalités de mise en œuvre du télétravail dans la fonction publique et la magistrature.  le décret détermine les nouvelles modalités de recours au télétravail dans la fonction publique et la magistrature qui permettent le recours ponctuel au télétravail et prévoit de nouvelles dispositions relatives au lieu d’exercice du télétravail, à la formalisation de l’autorisation de télétravail et aux garanties apportées aux agents. Il facilite l’utilisation du matériel informatique personnel de l’agent travaillant à distance. Il permet, en cas de situation exceptionnelle perturbant l’accès au site ou le travail sur site, de déroger à la limitation de la règle imposant un maximum de trois jours de télétravail par semaine.

Ce décret trouve bien sûr toute sa légitimité dans la crise sanitaire que nous vivons. Nous attendons de voir comment l’Administration déclinera les dispositions. Un groupe de travail va se réunir au niveau ministériel avec les organisations syndicales cette semaine. Cette crise va sans doute être un vecteur de développement du télétravail dans notre société en général, et nos administrations en particulier. Nous n’avons pas vécu dans cette période, pour celles et ceux qui ont été placés dans ce régime, un télétravail ordinaire, mais un télétravail contraint, et souvent dégradé, car nous ne disposions pas des outils (obligation d’utilisation des matériels personnels si nous ne disposions pas de micro-ordinateurs portables), des applications métier pour certains, nous étions coupé à 100 % physiquement de notre collectif de travail, les procédures de travail n’étaient pas fixées. On ne pourra donc pas tirer toutes les leçons de cet épisode très particulier, mais la mise en pratique par de nombreux agents du travail à la maison, l’absence de transport domicile/travail, la découverte d’une nouvelle organisation de son travail, etc, sont des expériences qui vont sans aucun doute en convaincre un certain nombre. Le bénéfice peut être considérable au final : meilleure qualité de vie, désengorgement des transports (en Ile-de-France particulièrement), économies pour l’employeur sans doute, beaucoup de parties vont y trouver leur avantage, c’est un enjeu gagnant/gagnant. En continuant bien sûr à être vigilant sur les dérives du télétravail : droit à la déconnexion, isolement du collectif de travail. Nous reviendrons ultérieurement sur le sujet du télétravail et les suites données au GT qui va se tenir.

information coronavirus : CR des l’audioconférences périmètre ministériel des 4 et 5 mai 2020

Date mai 6, 2020

Vous pourrez lire ici le compte rendu de l’audio-conférence avec les ministres Darmanin et Dussopt (périmètre ministère des comptes et de l’action public) et les organisations syndicales fédérales du 4 mai 2020. Vous pourrez également  lire ici le compte rendu de l’audio-conférence avec le ministre Le Maire (périmètre ministère de l’économie) et les organisations syndicales fédérales du 5 mai 2020.

Il ressort de ces deux compte rendus que la reprise du travail doit être la plus massive possible le 11 mai, mais que tous les agents placés en position de télétravail devront le rester avec une reprise très progressive, de manière à participer à la non saturation des transports en commun, surtout en Ile-de-france. L’Administration s’organise pour mettre en place les mesures de distanciation sociale nécessaires pour assurer la sécurité des agents dans les locaux (circulations, aménagement des bureaux, etc). L’Administration ne pourra pas fournir à l’ensemble des agents tous les masques nécessaires à leur protection pendant leur activité (ce n’est pas une surprise). la restauration collective reprendra dès le 11 mai dans un certain nombre de restaurants administratifs, mais dans des conditions très fortement aménagées et restrictives. Des paniers repas pourront être fournis.

Bilan du cycle des audio-conférences liées à la situation sanitaire : Il s’agissait là des dernières audio-conférences entre l’Administration et les organisations syndicales avant le déconfinement. Nous en tirons quelques leçons : l’Administration n’a pas été chiche en rendez-vous téléphoniques, et les ministres et la secrétaire générale  ont répondus présents à de nombreuses reprises. Toutes les organisations syndicales, dont votre syndicat, ont pu poser toutes les questions qu’elles souhaitaient, ce qui a grandement aidé l’Administration dans la complétude de l’inventaire des points à traiter. Cependant, la construction du plan de déconfinement (ou de reprise d’activité) ne s’est pas réellement déroulée en mode projet et co-construction avec les organisations syndicales, qui n’ont pas été associées aux décisions et à la définition des priorités dans le détail, alors que cela aurait été l’opportunité d’un renouvellement du dialogue social, si bafoué ces derniers mois. Nous ne porterons donc pas la co-responsabilité d’erreurs éventuelles par rapport aux mesures prises. Nous constaterons sur place lundi 11 mai la déclinaison des décisions prises en termes d’aménagement des locaux (sur Bercy particulièrement) pour assurer les règles de distanciation sociale. Les délais de réflexion et de construction des plans de reprise d’activité ont été très courts, il est probable que toutes les mesures n’aient pas eu le temps d’être mises en place, particuliérement celles d’ordre mobilières et immobilières. Reconnaissons que la situation inédite n’est pas simple à traiter pour l’Administration.

Vous pourrez enfin  lire ici le protocole national de déconfinement établi par le gouvernement qui sert de cadre de référence aux organisations privées et publiques pour leurs propres mesures de déconfinement.